Asile LGBTIQ+: Une enquête sur la situation des personnes LGBTIQ+ dans le domaine de l’asile en Suisse romande

« Tu arrives dans un pays pour être en sécurité, et tu as peur d’être toi-même. »

Marta, requérante d’asile LGBTIQ+

Téléchargez le rapport

Les violences perpétrées à l’encontre des personnes LGBTIQ + en Suisse et dans le monde ne sont pas en baisse, bien au contraire. Le rapport de l’ODAE romand s’intéresse à l’accès au droit d’asile pour les personnes LGBTIQ+ en Suisse romande ainsi qu’à leurs conditions de vie.

Au travers de témoignages, de cas juridiques et d’expertises, nous constatons une politique d’asile qui peine à proposer un cadre adéquat lors des auditions. Les décisions d’asile et les arrêts des tribunaux analysés reflètent des problèmes dans le traitement de l’exigence de vraisemblance, de même que dans la question de l’intensité des persécutions vécues.

Nous observons le refus du statut de réfugié·ex et des décisions de renvoi même lorsque l’orientation sexuelle, identité ou expression de genre, ou caractéristiques sexuelles (OSIEGCS) est criminalisée dans le pays d’origine. À l’inverse, les injonctions à la discrétion, pour lesquelles la Suisse a déjà été condamnée par la Cour européenne des droits de l’homme, se poursuivent.

Point crucial des éléments relevés dans le présent rapport: la méconnaissance et l’absence de formation des professionnel·lexs. Stéréotypes, préjugés et discriminations sont courants, de la part des autorités mais parfois aussi du personnel en charge de l’accueil, de la santé et des interprétations. En conséquence, le cadre n’est pas adéquat (safe) et empêche tant le déroulement adapté de la procédure d’asile qu’un accueil approprié. Relevons également l’absence de chiffres et de recherches permettant de quantifier et visibiliser les discriminations et les violences vécues. Ces deux dimensions ont pour conséquences l’invisibilisation des personnes requérantes d’asile LGBTIQ+ et des discriminations lors de la prise en charge par les professionnel·lexs.

Des témoignages vidéo ont également été réalisés:

Recevoir notre documentation

Pour recevoir toutes les publications de l’ODAE romand, le simple paiement d’une cotisation suffit:

  • 50 CHF/an pour les membres individuel·les
  • 100 CHF/an pour les membres collectifs

Coordonnées bancaires:
Observatoire romand du droit d’asile et des étrangers (ODAE romand)
IBAN CH46 0900 0000 1074 7881 0

Payez avec TWINT

Les dons sont bienvenus !