Rendre visible une réalité cachée.” L’ODAE romand informe sur l’application des lois sur l’asile et les étrangers,
à partir de cas individuels posant problème sous l’angle
du respect des droits humains.

A propos des documents produits par l'ODAE romand

Actualités de l'ODAE romand

25/02/2019

Soirée autour de l’Érythrée le 15 mars 2019 à Lausanne

L'association Paires organise une soirée informative et festive autour de l’Érythrée le 15 mars 2019. Spécialités culinaires, table ronde et concert de musique érythréenne sont…

Nos dernières observations

Cas individuel — 25/02/2019

Pour le TAF, s’opposer aux talibans n’est pas une opinion politique : asile refusé

Parce qu’il refuse de commettre des violences pour le compte des talibans, «Qassim» est détenu et torturé. Il s’échappe et demande l’asile en Suisse. Son état de santé psychique atteste de son vécu traumatique mais le SEM rejette sa demande. Pour le TAF, le récit de « Qassim » est crédible et le risque de persécution est vraisemblable, mais ne constitue pas un motif d’asile. « Qassim » se voit donc refuser l’asile et obtient une admission provisoire.
Rapport — 29/11/2018

Rapport thématique - Durcissements à l'encontre des Érythréen·ne·s : une communauté sous pression

Ce rapport de l’ODAE romand montre les durcissements du droit d’asile qui visent actuellement les Erythréen-ne-s, le plus grand groupe dans le domaine de l’asile en Suisse. « L’Erythrée est un régime autocratique », rappelle Veronica Almedom, codirectrice de l’Information Forum for Eritrea et membre de la Commission fédérale des migrations. Malgré la difficulté d’obtenir des informations indépendantes, « plusieurs sources font état de crimes contre l’humanité commis depuis des années » ajoute Veronica Almedom. Pour Sarah Frehner, collaboratrice…