Rendre visible une réalité cachée.” L’ODAE romand informe sur l’application des lois sur l’asile et les étrangers,
à partir de cas individuels posant problème sous l’angle
du respect des droits humains.

A propos des documents produits par l'ODAE romand

Nos dernières observations

Cas individuel — 12/11/2020

Transformation de F en B : procédure bloquée à cause d’un passeport manquant

Abdela* est né en Éthiopie de parents érythréen·ne·s. Après avoir obtenu une admission provisoire, il dépose une demande de transformation de son permis F en permis B devant le Service de la population (SPOP) du canton de Vaud. Pour accéder à sa requête, le SPOP exige qu’Abdela* présente un passeport. Pourtant, son identité et sa nationalité érythréenne ont été confirmées dans un jugement du TAF et ni la loi ni les directives du SEM ne posent cette exigence.
Rapport — 15/12/2020

Rapport thématique - Durcissements à l'encontre des Érythréen·ne·s : actualisation 2020

Deux ans après une première publication sur la question, l’ODAE romand sort un second rapport. Celui-ci offre une synthèse des constats présentés en 2018, accompagnée d’une actualisation de la situation.  Cela fait maintenant près de quatre ans que nombre d’Érythréen·ne·s se retrouvent avec une décision de renvoi et pourtant rien ne montre que la situation se soit améliorée dans ce pays. Beaucoup des personnes concernées, souvent jeunes, restent durablement en Suisse. Au moment de la décision fatidique, elles perdent leur droit d’exercer leur métier ou de se former et se retrouvent à l’aide d’urgence.