Soirée autour de l’Érythrée le 15 mars 2019 à Lausanne

L’association Paires organise une soirée informative et festive autour de l’Érythrée le 15 mars 2019. Spécialités culinaires, table ronde et concert de musique érythréenne sont au programme. La coordinatrice de l’ODAE romand interviendra lors de la table ronde intitulée “Quel avenir pour les migrants érythréens en jeunes réfugiés déboutés en Suisse?” L’événement aura lieu à la Datcha, il est gratuit et ouvert à toutes et tous.

L’ODAE romand a publié en novembre 2018 un rapport sur les durcissements de la politique d’asile à l’égard de la communauté érythréenne. Il continue de suivre de près la situation.

Cas relatifs

Cas individuel — 03/12/2019

Regroupement familial refusé sous l’angle de la LEI alors que l’ALCP s’applique

« Deborah », ressortissante éthiopienne mariée avec un Français titulaire d’un permis C, se voit refuser le regroupement familial avec son fils « Samuel » né d’un premier mariage. Le SPOP justifie son refus sous l’angle de la LEI, alors qu’il ressort comme évident que c’est l’ALCP qui doit être appliquée. Après avoir reconnu son erreur, le Service cantonal fait durer la procédure en demandant une authentification des documents d’état civil, une démarche qui aurait pu amorcée des mois auparavant.
Cas individuel — 27/11/2019

Née suisse, une Belge risque le renvoi alors qu’elle travaille à mi-temps

Née suisse, « Catherine », 63 ans, a perdu sa nationalité en se mariant avec un ressortissant belge. De retour en Suisse depuis 14 ans, elle se voit aujourd’hui refuser le renouvellement de son permis de séjour, aux motifs qu’elle a bénéficié de l’aide sociale et que son travail est considéré comme une activité « accessoire », contrairement à ce que dit la jurisprudence européenne. Si elle avait été un homme, elle n’aurait jamais perdu sa nationalité.