Une association dénonce le manque d’accès aux soins pour les requérants hébergés dans les centres fédéraux

21.07.2017

L’association Droit de rester a publié un article dans lequel elle cite plusieurs situations de personnes n’ayant pas eu accès aux soins médicaux prescrits alors qu’ils étaient hébergés dans un centre fédéral. Dans les cas relatés par l’association, des rendez-vous fixés par les médecins ont été annulés par les autorités du Centre et des personnes nécessitant un suivi médical ont passé plusieurs mois sans y avoir accès. L’absence de traduction lors de consultations médicales est également soulignée dans l’article, de même que l’accès difficile à l’information sur leur propre état de santé par les requérants. En effet, les personnes atteintes dans leur santé ne disposeraient d’aucun document attestant de leur situation médicale, ce qui est problématique notamment dans le cadre de leur défense juridique.

Source  : Droit de rester, Au centre fédéral, un accès difficile aux soins médicaux, 13.07.2017